Bouton
Découvrir nos services aux États-Unis
Vous quittez le site de Fiera Capital. Veuillez noter que Fiera Capital n'offre pas de conseils en placement ni de fonds d'investissement aux États-Unis ou à des personnes résidant aux États-Unis. Les services-conseils en placement destinés aux personnes résidant aux États-Unis sont fournis par les sociétés affiliées américaines de Fiera Capital, soit Bel Air Investment Advisors LLC, Wilkinson O'Grady & Co., Inc. et Fiera Asset Management USA.

Rendement Absolu Obligataire

 Profil de stratégie (PDF)

Philosophie

Stratégie à rendement absolu offrant une solution supérieure pour la gestion des risques liés au cycle de taux d’intérêt. Cette stratégie offre la possibilité d’obtenir un rendement positif tant lors d’environnements de taux d’intérêt à la hausse qu’à la baisse. Sa capacité à prendre des positions de durée longues, neutres ou courtes, permet l’élimination potentielle des risques de taux d’intérêt.

Grâce à une stratégie fondamentale mettant l’accent sur l’anticipation des taux d’intérêt et grâce à des transactions tactiques à court terme, le fonds investit dans des titres à revenu fixe de grande qualité et très liquides, au Canada et aux États-Unis, et adopte des positions acheteur et vendeur dans des produits dérivés des pays du G8.

Par le biais d’une gestion disciplinée du risque, cette stratégie cible un profil risque/rendement supérieur ainsi qu’une corrélation minime avec les investissements traditionnels de revenu fixe et d’actions.

Équipe de Gestion

Christopher Laurie, MBA, CFA

Vice-président et gestionnaire de portefeuilles principal, Revenu fixe

Christopher Laurie est membre de l’équipe de Revenu fixe gestion tactique et est le gestionnaire principal des stratégies obligataires de gestion tactique, obligations à haut rendement, ainsi que de la stratégie de rendement [...]  Plus de détails


Derek Brown, MBA, CFA

Vice-président et gestionnaire de portefeuilles principal, Revenu fixe

Derek Brown est membre de l’équipe de Revenu fixe gestion tactique et est gestionnaire de portefeuilles principal pour les stratégies obligataires de gestion tactique ainsi que de la stratégie [...]  Plus de détails

Ils sont appuyés par un analyste ainsi que par notre équipe d’analyse du crédit.


Rendement (%)

 

1 Date de lancement : 30 novembre 2010

Commentaire mensuel au 31 octobre 2014

L’aversion au risque qui régnait sur le marché à la fin du mois de septembre a maintenu son emprise au cours des deux premières semaines d’octobre. Le taux de l’obligation du Trésor américain à 10 ans a amorcé le mois à 2,50 %, pour ensuite chuter de 10 p.c le 1er octobre lorsqu’une grande quantité de couvertures de positions à découvert ont inondé le marché. Malgré les excellentes données sur l’emploi américain la première semaine, les taux ont poursuivi leur tendance baissière jusqu’à la mi-octobre, où la combinaison de nombreux éléments a provoqué la journée la plus volatile que nous ayons vue pour les taux. Le 15 octobre, les taux à 10 ans ont amorcé la journée en hausse à 2,20 %, mais les faibles données économiques, les enjeux géopolitiques, la baisse continue du pétrole et les craintes entourant le virus Ebola ont entraîné leur repli à un creux intrajournalier de 1,86 %, pour ensuite remonter et terminer la séance à 2,14 %. Au cours de la deuxième partie du mois, nous avons observé un renversement complet de la tendance du sentiment, l’appétit envers le risque étant stimulé par les commentaires accommodants de la Réserve fédérale américaine, les bénéfices décents divulgués par les sociétés et l’annonce par la Banque du Japon de l’augmentation de son programme d’assouplissement quantitatif. En fin de compte, les taux américains à 10 ans ont clôturé la période à 2,34 % et l’indice S&P 500 a gagné 3,7 % pour le mois. Les écarts des obligations de sociétés de qualité se sont élargis de 7 p.c., et ceux des obligations à rendement élevé se sont resserrés de 9 p.c.

Nous avons amorcé le mois avec une petite position vendeur, mais elle a été stoppée lors de la première séance. Nous avons adopté une petite position acheteur après la communication des données de l’emploi non agricole, pour ensuite la fermer avant la divulgation du procès-verbal de la rencontre de septembre de la Fed. Une position vendeur a été reprise peu après, mais nous avons encore été stoppés quand les bons du Trésor ont chuté lorsqu’un cas Ebola à été signalé à New York. Le fonds a conservé une position neutre jusqu’à la rencontre du FOMC le 29 octobre, terminant le trimestre avec une légère position acheteur.

Profil de stratégie (PDF)

Profil de stratégie