Bouton
Découvrir nos services aux États-Unis
Vous quittez le site de Fiera Capital. Veuillez noter que Fiera Capital n'offre pas de conseils en placement ni de fonds d'investissement aux États-Unis ou à des personnes résidant aux États-Unis. Les services-conseils en placement destinés aux personnes résidant aux États-Unis sont fournis par les sociétés affiliées américaines de Fiera Capital, soit Bel Air Investment Advisors LLC, Wilkinson O'Grady & Co., Inc. et Fiera Asset Management USA.

Rendement Absolu Obligataire

 Profil de stratégie (PDF)

Philosophie

Stratégie à rendement absolu offrant une solution supérieure pour la gestion des risques liés au cycle de taux d’intérêt. Cette stratégie offre la possibilité d’obtenir un rendement positif tant lors d’environnements de taux d’intérêt à la hausse qu’à la baisse. Sa capacité à prendre des positions de durée longues, neutres ou courtes, permet l’élimination potentielle des risques de taux d’intérêt.

Grâce à une stratégie fondamentale mettant l’accent sur l’anticipation des taux d’intérêt et grâce à des transactions tactiques à court terme, le fonds investit dans des titres à revenu fixe de grande qualité et très liquides, au Canada et aux États-Unis, et adopte des positions acheteur et vendeur dans des produits dérivés des pays du G8.

Par le biais d’une gestion disciplinée du risque, cette stratégie cible un profil risque/rendement supérieur ainsi qu’une corrélation minime avec les investissements traditionnels de revenu fixe et d’actions.

Équipe de Gestion

Christopher Laurie, MBA, CFA

Vice-président et gestionnaire de portefeuilles principal, Revenu fixe

Christopher Laurie est membre de l’équipe de Revenu fixe gestion tactique et est le gestionnaire principal des stratégies obligataires de gestion tactique, obligations à haut rendement, ainsi que de la stratégie de rendement [...]  Plus de détails


Derek Brown, MBA, CFA

Vice-président et gestionnaire de portefeuilles principal, Revenu fixe

Derek Brown est membre de l’équipe de Revenu fixe gestion tactique et est gestionnaire de portefeuilles principal du fonds d’obligations gestion tactique univers et est aussi responsable de la gestion du portefeuille obligataire à haut rendement.  Plus de détails

Ils sont appuyés par un analyste ainsi que par notre équipe d’analyse du crédit.


Rendement (%)

 

1 Date de lancement : 30 novembre 2010

Commentaire mensuel au 30 juin 2015

Juin s’est révélé l’un des mois les plus volatils sur les marchés financiers depuis le début de l’année. Le taux de rendement de l’obligation du Trésor américain à dix ans a amorcé le mois à 2,12 %, pour ensuite augmenter au cours des premières séances, les Bunds allemands à dix ans inscrivant leurs pires pertes en deux jours depuis 1998. Tandis que l’inflation semble avoir atteint un creux dans la zone euro, le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, a confié aux négociateurs qu’ils devront s’habituer à un marché obligataire volatil. De plus, les données économiques relativement bonnes en provenance des États-Unis ont continué de renforcer la possibilité d’une hausse des taux par la Réserve fédérale (Fed) cette année, ce qui serait la première hausse depuis 2006. Les taux de rendement ont maintenu leur tendance haussière jusqu’à la mi-juin, avant d’amorcer une descente sous l’effet des craintes renouvelées entourant la sortie possible de la Grèce de l’Union européenne et des commentaires légèrement enthousiastes de la Fed. D’ailleurs, dans la décision du Federal Open Market Committee (FOMC) en juin, nous avons constaté un nombre croissant de gouverneurs anticipant une seule hausse de taux en 2015, ainsi que des prévisions inférieures concernant le niveau des taux à la fin de 2016 et 2017. Dans ce contexte, le taux de rendement de l’obligation du Trésor américain à dix ans a clôturé le mois à 2,35 %. Les marchés du risque ont également évolué de manière imprévue et terminé la période en baisse, l’indice S&P 500 retranchant environ 2 % en dollars US pour le mois. Les écarts des obligations à rendement élevé et des obligations de qualité se sont élargis de 41 et 10 points centésimaux, respectivement, en juin.

Nous avions amorcé le mois de juin avec une position légèrement courte durée, pour ensuite privilégier une durée neutre avant la publication du rapport sur l’emploi aux États-Unis. Nous avons conservé cette position neutre durant la majorité de la période, l’incertitude entourant le processus décisionnel de la Réserve fédérale et les inquiétudes géopolitiques en Europe ne nous permettant pas de déterminer clairement la direction du marché. En revanche, nous avons continué d’effectuer de petites transactions tactiques afin d’ajouter de la valeur au fonds. Notre contre-performance pour la période est principalement attribuable à ces transactions tactiques et à l’évolution des écarts des obligations de sociétés. Le fonds a terminé le mois avec une durée nulle, mais nous demeurons optimistes quant à la normalisation des taux de rendement américains et anticipons une hausse de ceux-ci à court terme.

Profil de stratégie (PDF)

Profil de stratégie