Les dynamiques de la liquidité sur le marché obligataire canadien

 

Les dynamiques de la liquidité sur le marché obligataire canadien

La liquidité du marché obligataire est soumise à des pressions importantes en raison de la crise du coronavirus et les préoccupations des marchés financiers se sont accentuées. Les mesures de confinement adoptées dans le monde entier afin de freiner la propagation de la COVID-19 auront certainement des conséquences néfastes sur l’économie mondiale. Dans ce contexte, les taux de rendement obligataires ont diminué et les prix des actifs à risque, y compris les obligations de qualité et à rendement élevé, ont chuté. Les problèmes de liquidité du marché obligataire canadien ont eu pour effet d’augmenter les coûts de transactions et de limiter, dans certains segments du marché, les activités de négociation. Au vu de la récente volatilité du marché et des craintes des investisseurs, il semble que la liquidité des obligations soit désormais un privilège, et non un droit. Aux prises avec cette situation unique, les investisseurs obligataires tentent de trouver un compromis entre la liquidité immédiate et les coûts de transactions. 

The website encountered an unexpected error. Please try again later.