Général   |   10 mai 2021

Inflation et taux d’intérêts : à quoi s’attendre maintenant ?

Nous souscrivons à la thèse d’une structure de taux d’intérêts bas pour une période prolongée mais nous ne pouvons pas passer sous silence la hausse rapide des taux obligataires depuis le début de l’année. Les taux à long terme ont progressivement augmenté au cours de la seconde moitié de 2020, mais l’accélération fut surtout notée au cours du premier trimestre de 2021, ce qui a amené les investisseurs à évaluer le potentiel d’une normalisation de la politique monétaire plus tôt que prévu.

Charles Lefebvre
Vice-président et gestionnaire de portefeuille principal
Jason Carvalho
Vice-président principal, Revenu fixe, Marchés institutionnels

En effet, le taux de rendement de l’obligation à 10 ans du gouvernement du Canada a brièvement atteint un creux de 0,43 % le 4 août 2020, pour ensuite terminer l’année à 0,68 %. Pendant le premier trimestre 2021, ce taux a bondi à 1,56 %, une hausse de 0,88 %. Pendant cette période, la Banque du Canada a maintenu son taux de base à un jour à 0,25 % et a répété que sa politique de taux bas demeure en vigueur tant que l’économie n’aura pas rattrapée son écart de production. Mais le marché obligataire semble voir une autre direction pour les taux d’intérêts. 

[…]

Perspectives connexes

Revenu fixe
10 juin 2021

Rapport mensuel sur le marché obligataire – Juin 2021

L’inflation apparaît donc, mais il reste à savoir le temps qu’elle durera.
Général
4 juin 2021

Tendances des marchés de l’équipe de répartition globale de l’actif – Juin 2021

L'optimisme des investisseurs s'est prolongé en mai, la reprise de l'économie mondiale d'après pandémie se confirmant.
Jean-Guy Desjardins
Président du conseil d’administration et chef de la direction
Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif