Général   |   11 janvier 2023

Tendances des marchés de l’équipe de répartition globale de l’actif – Janvier 2023

Cette année tumultueuse s’est terminée sur une note sombre pour les marchés financiers. Les investisseurs craignent de plus en plus une récession au vu de l’inflation coriace et des efforts déployés par les banques centrales pour la contrer. Par ailleurs, les autorités chinoises ont annoncé le retrait des mesures de contrôle sanitaire strictes et, plus récemment, des politiques visant à stimuler l’économie nationale en difficulté, deux éléments qui ont fait réfléchir les investisseurs. Malheureusement, cette politique expansionniste a été occultée par les craintes voulant qu’un rebond de la croissance de la deuxième économie mondiale maintienne le taux d’inflation à des niveaux élevés. En 2022, les marchés boursiers mondiaux ont enregistré leur pire rendement annuel depuis la crise financière mondiale de 2008, alors que leurs homologues obligataires ont aussi affiché leur plus forte chute depuis des décennies. Cette conjoncture témoigne ainsi de l’importance des stratégies de marché privées au sein d’un portefeuille équilibré. 

Photo Market Updates Candice Bangsund
Président du conseil et chef de la direction
Photo Market Updates Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif

Les actions mondiales ont connu une année en dents de scie et l’indice mondial MSCI tous les pays a reculé de plus de 4 % en décembre. Les pertes sont généralisées. Les conséquences de la hausse des prix et du resserrement de la politique monétaire pèsent lourd sur les épaules des investisseurs, puisqu’elles causeront certainement des dommages à l’économie et aux bénéfices des sociétés. 

Les marchés obligataires se sont également repliés en décembre et clôturé l’année avec des pertes historiques. Dans le monde entier, les taux de rendement obligataires ont été tirés vers le haut par les investisseurs qui craignent que les fortes pressions inflationnistes contraignent les principales banques centrales à resserrer davantage leur politique monétaire. Même la Banque du Japon a changé son fusil d’épaule. À la surprise de tous, elle a doublé son taux cible sur le bon du Trésor à 10 ans, de 0,25 à 0,50 %, délaissant ainsi sa politique monétaire accommodante privilégiée. Ailleurs, les décideurs chinois ont choisi d’assouplir leurs mesures sanitaires et de stimuler leur économie. Tous ces facteurs ont contribué à alimenter les craintes inflationnistes et à bouleverser les marchés obligataires mondiaux pendant le mois. 

Le dollar américain (DXY) a perdu de la valeur en décembre, la baisse du taux d’inflation se traduisant par un ralentissement anticipé des hausses de taux par la Réserve fédérale américaine (Fed). Il faut souligner que le retrait sans préavis des restrictions sanitaires a favorisé le yuan chinois, d’où une baisse de la demande pour la valeur refuge du dollar américain. L’euro a explosé après que plusieurs dirigeants de la Banque centrale européenne aient ouvert la voie à de nouvelles hausses de 0,50 % au cours des prochains mois et répété que le combat contre l’inflation n’était pas terminé. Un dirigeant a d’ailleurs affirmé que la banque centrale n’en était qu’à mi-parcours dans son cycle de resserrement. En décembre, le yen a récupéré une partie des pertes accumulées depuis le début de l’année, suite à la décision surprise de la Banque du Japon de relever le taux plafond du bon à 10 ans, nourrissant ainsi les espoirs d’une augmentation éventuelle des taux d’intérêt. 

Sur les marchés des matières premières, le prix du pétrole a fait du surplace et terminé la période à légèrement plus de 80 $ le baril. Les investisseurs anticipent une diminution de l’offre mondiale en 2023, en raison du rebond potentiel de la demande en Chine après l’assouplissement des mesures strictes anti-COVID, ainsi que de l’entrée en vigueur des sanctions contre la Russie. La nouvelle politique économique en Chine et les attentes voulant que la consommation de matières premières reprenne de plus belle ont porté fruit au cuivre. Ailleurs, l’or a rebondi en décembre, les signes d’une diminution de l’inflation aux États-Unis ayant augmenté la possibilité d’un ralentissement du cycle de resserrement. La faiblesse du billet vert a également été favorable à la bonne tenue du lingot.

[…]

Perspectives connexes

Perspectives de placement & stratégie de portefeuille – T1 2023
Général
12 janvier 2023

Perspectives de placement & stratégie de portefeuille – T1 2023

Lisez notre dernier document trimestriel sur les Perspectives de placement & stratégie de portefeuille, qui présente une revue des marchés financiers pour le quatrième trimestre et nos perspectives pour les 12 à 18 prochains mois.
Market Updates Candice Bangsund
Général
6 décembre 2022

Tendances des marchés de l’équipe de répartition globale de l’actif – Décembre 2022

Les marchés ont rebondi en novembre, alimentés par les espoirs d’un relâchement de la politique monétaire par les banques centrales et les signes qui laissent présager que l’inflation a plafonné.
Photo Market Updates Candice Bangsund
Président du conseil et chef de la direction
Photo Market Updates Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif