Tendances des marchés - Février 2021

DE L'ÉQUIPE DE RÉPARTITION GLOBALE DE L'ACTIF
- Par Candice Bangsund, Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif

Après un excellent début d’année sur les marchés, les investisseurs ont quelque peu perdu le moral et les marchés boursiers mondiaux ont décroché, en dépit des attentes d’une reprise rapide alimentée par la campagne de vaccination musclée à l’échelle mondiale et l’augmentation anticipée des dépenses budgétaires aux États-Unis. Les commentaires accommodants de la Réserve fédérale américaine et la promesse du maintien des programmes de soutien pour une période prolongée par son président, Jerome Powell, n’ont pas suffi à freiner leur chute. Les investisseurs ont ainsi marqué une pause afin de mieux comprendre les forces contraires qui s’affrontent sur les marchés, soit l’optimisme entourant la reprise économique d’une part, et les défis liés à la pandémie d’autre part. Parallèlement, l’explosion du nombre de transactions spéculatives sur des entreprises de petite capitalisation par les investisseurs particuliers a alimenté la volatilité à la fin janvier. En effet, ces transactions ont fortement nui aux détenteurs de positions vendeurs, surtout les fonds de couverture, les forçant à fermer leurs positions à la fin du mois.