Tendances des marchés - Mars 2021

DE L'ÉQUIPE DE RÉPARTITION GLOBALE DE L'ACTIF
- Par Candice Bangsund, Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif

Les investisseurs ont misé de plus en plus sur la relance de l’économie en février. En effet, ils anticipent les effets de l’important programme de stimulation fiscale aux États-Unis qui, en tandem avec l’accélération de la vaccination et la baisse du nombre de nouvelles infections dans le monde entier, laissent entrevoir un net rebond de la croissance. Malheureusement, les bonnes nouvelles économiques n’ont pas été favorables aux marchés boursiers, puisque les investisseurs craignent que l’augmentation des taux de rendement obligataires nuise à la reprise économique, aux perspectives de bénéfices des entreprises et à la remontée historique des actions. De plus, la hausse des taux de croissance et d’inflation pourrait contraindre les banques centrales à annuler certaines mesures de stimulation monétaire, malgré le fait que leurs dirigeants ont réitéré leur soutien inconditionnel et répété qu’ils n’avaient aucunement l’intention de resserrer leur politique monétaire prématurément.