Tendances des marchés – Juillet 2018

En juin, les investisseurs ont dû jongler avec, d’une part, les signaux encourageants de l’économie mondiale et, d’autre part, l’accroissement des tensions commerciales et certains commentaires moins accommodants de la part de plusieurs banques centrales. Tous ces éléments ont contribué à stimuler la volatilité sur les marchés financiers mondiaux. La situation du commerce mondial s’est détériorée après que les nouvelles menaces protectionnistes du président Trump aient rapidement attiré des promesses de rétorsion par les principaux alliés des États-Unis, mettant ainsi en péril la plus forte expansion économique mondiale depuis 2011. Entre-temps, les banques centrales retirent toujours graduellement leurs mesures monétaires. En effet, en juin, la Réserve fédérale américaine a relevé ses taux d’intérêt et table désormais sur un rythme de normalisation plus rapide. Après plusieurs années d’expansion de son bilan, la Banque centrale européenne a annoncé qu’elle mettrait fin à son programme de rachat d’actifs en 2018.

The website encountered an unexpected error. Please try again later.